| Imprimer

Poursuite de la restauration de la continuité écologique

Trois ouvrages en travers du cours d'eau aujourd'hui sans usage ont été supprimés sur le Rhodon et le Rhins fin septembre. Ces ouvrages altéraient la circulation des poissons et des sédiments (cailloux, graviers, sables), aussi appelé continuité écologique.

 

Un chantier en septembre sur le Rhodon à Perreux et deux sur le Rhins (à cheval sur Neaux/St Sylmphorien de Lay et Notre Dame de Boisset).

Ces 3 ouvrages aujourd'hui sans usage (ancienne prise d'eau pour alimenter des canaux qui ont aujourd'hui disparus) bloquaient la circulation des poissons et des sédiments. Ils créaient aussi une retenue d'eau à l'amont. A première vue cela pourrait sembler favorable pour les poissons de maintenir une poche d'eau, surtout en ces temps de sécheresse. Cependant, ces retenues sont défavorables aux espèces. En effet, l'eau y chauffe et s'y désoxygène. Peuvent alors s'y installer des espèces tolérantes. Par contre, la truite ne peut par exemple pas survivre dans ces conditions. Dans ce contexte de faibles débits, les espèces doivent pouvoir se déplacer pour trouver des zones refuge et des milieux diversifiés ce que permettent de recréer ces trois opérations.

Ces travaux se sont accompagnés d'aménagement de points d'abreuvement pour le bétail.

 

Ces projets sont financés par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne.

 

r65 2

seuil sur le Rhins avant travaux 


img 0881

site juste après les travaux

 

img 0888

aménagement d'un point d'abreuvement pour le bétail en cours

 

Deux offres de stage pour 2018!

Le SYRRTA prépare actuellement un nouveau programme d'actions. Dans ce cadre, il recherche deux stagiaires pour 2018 pour accompagner le SYRRTA sur deux thématiques : la gestion des inondations et la gestion des plantes exotiques envahissantes  

     

 

  fiche reflexe recto1    libellule janv2018 couv