Restauration de la zone humide de Valorges, Machezal (42)

La tourbière de Valorges se situe en limite des départements de la Loire et du Rhône, sur la Commune de Machezal. Les travaux de restauration ont débuté le lundi 9 septembre 2013. Ils consistent à la « réouverture » du milieu avec l’abattage de certains résineux sur la partie la plus humide. Le débardage des arbres abattus a été effectué par traction animale (chevaux) afin d’éviter au maximum les impacts sur le milieu, notamment le tassement des sols et la création d’ornières.  Les branches ont été broyées et exportées en dehors de la zone humide.

 

debardage cheval

 

 

 

La tourbière de Valorges se trouve sur la ligne de crête séparant le bassin Rhône-Méditerranée de celui de Loire-Bretagne. La préservation et la restauration des zones humides sont des enjeux importants. En effets, ces zones humides jouent des rôles importants, notamment sur la régulation des débits (rôle d’éponges limitant les étiages sévères et les crues). De plus, ces milieux remarquables comme les bombements à sphaignes, les mégaphorbiaies tourbeuses, sont des habitats très intéressants pour la faune et notamment les amphibiens (présence sur le site de tritons, grenouilles …).

La zone humide de Valorges était en contexte d’abandon, une fermeture du milieu lié à l’enrésinement (plantation et régénération naturelle) était constatée. Le SYRRTA et le Conservatoire d’Espaces Naturels Rhone-Alpes (CEN-RA), dans le cadre du programme « Biodiversité », se sont associés pour définir les actions à réaliser. Une convention a ensuite été signée entre le propriétaire de la zone humide, le CEN et le SYRRTA autorisant les travaux de restauration.

 

Un reportage réalisé par France3 Rhône-Alpes est disponible en cliquant ici.

 

La prochaine étape (2014) consistera à la création d’un réseau de micro-mares et au débroussaillage de la zone humide.

Cette opération est financée par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et la Région Rhône-Alpes.

 

sphagnum

Coussinet de Sphaignes (genre de "mousse" caractéristique des tourbières)