| Imprimer

Restauration du Rhins au niveau de trois ouvrages

Entre le 10 septembre et le 17 septembre 2013, le SYRRTA s'est penché sur trois obstacles sur le cours d’eau qui n’avaient pas d’usage mais qui dégradaient la qualité de la rivière. Ces seuils artificiels ralentissent les écoulements, les eaux stagnent et la qualité de l’eau se dégrade. De plus, ces petits barrages compliquent voire interdisent la circulation des poissons et des sédiments (sables, graviers, cailloux) et perturbent ainsi le bon fonctionnement d’une rivière qui naturellement charrie ces matériaux.

Les travaux ont consisté, lorsque cela était possible, à démanteler ces ouvrages ou à les réaménager pour réduire cet effet barrage.

 

09.2013 075

site pendant les travaux, démantèlement de la croûte de béton

 

 

 

Après avoir obtenu l’accord des propriétaires riverains des secteurs concernés, le SYRRTA a retenu l’entreprise DIAZ pour intervenir.

Ces opérations sont financées par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, la Région Rhône-Alpes et le Département de la Loire.

 

09.2013 060

obstacle sur le Rhins, derrière la zone industrielle des Guérins, le Coteau, avant travaux

 

091.2013 007

 site, après travaux

 

 09.2013 040 09.2013 057

Obstacle le plus à l'aval du Rhins, démantèlement des enrochements et répartition des blocs (site avant et après)

 

 

 

 

 

 


Poursuite de la restauration de la continuité écologique

Trois ouvrages en travers du cours d'eau aujourd'hui sans usage ont été supprimés sur le Rhodon et le Rhins fin septembre. Ces ouvrages altéraient la circulation des poissons et des sédiments (cailloux, graviers, sables), aussi appelé continuité écologique.  

     

 

  fiche reflexe recto1    libellule janv2018 couv