Restauration de la Trambouze à Bourg de Thizy

La Trambouze à Bourg de Thizy, secteur de Grand Creux, fait l'objet de deux opérations : la restauration d'une berge emmurée et l'aménagement d'une passe à poissons.

Une première intervention a eu lieu mi-septembre pour réaménager la berge. La berge a été végétalisée en octobre 2013.

 

 img 0834

état initial du site - mur dégradé

 

 

Restauration du Rhins au niveau de trois ouvrages

Entre le 10 septembre et le 17 septembre 2013, le SYRRTA s'est penché sur trois obstacles sur le cours d’eau qui n’avaient pas d’usage mais qui dégradaient la qualité de la rivière. Ces seuils artificiels ralentissent les écoulements, les eaux stagnent et la qualité de l’eau se dégrade. De plus, ces petits barrages compliquent voire interdisent la circulation des poissons et des sédiments (sables, graviers, cailloux) et perturbent ainsi le bon fonctionnement d’une rivière qui naturellement charrie ces matériaux.

Les travaux ont consisté, lorsque cela était possible, à démanteler ces ouvrages ou à les réaménager pour réduire cet effet barrage.

 

09.2013 075

site pendant les travaux, démantèlement de la croûte de béton

 

 

Restauration d'une berge contaminée par la Renouée du Japon, Perreux (42)

En amont de la confluence avec le fleuve Loire, la Renouée du Japon est très présente sur les berges du Rhins. Dans certains secteurs, la fauche de cette plante est rendue difficile du fait de la nature de la berge. Afin de pouvoir intervenir sur une berge contaminée, un chantier de restauration de la berge est actuellement en cours. Il s'agit de transformer une berge abrupte impraticable en une berge en pente avec une plateforme intermédiaire permettant le passage d'un petit engin et d'hommes. Ce retalutage s'accompagne d'une végétalisation de la berge pour concurrencer la Renouée.

 09.2013 036

pose d'un géotextile sur la berge retalutée

 

 

Signature de la charte Zéro Pesticides par 15 communes

Dans le cadre du Contrat de rivières Rhins-Rhodon-Trambouzan et Affluents, la FRAPNA Loire et le SYRRTA (syndicat des rivières Rhins Rhodon Trambouzan et Affluents) ont lancé une opération de réduction des pesticides à destination des collectivités.

Ainsi, 15 communes ont fait le choix de réduire les pesticides pour l’entretien  de leurs espaces verts et de leurs voiries, l'objectif étant d'atteindre, à terme, la suppression totale de ces substances chimiques. Les élus d’Amplepuis, Combre, Coutouvre, Cublize, La Gresle, Le Cergne, Montagny, Parigny, Perreux, Pradines, Régny, Saint-Cyr-de-Favières, Saint-Victor-sur-Rhins, Saint-Vincent-de-Boisset, Sévelinges ont signé officiellement la charte régionale « Objectif zéro pesticide dans nos villes et village », au côté du SYRRTA, de la FRAPNA, de la DRAAF et de la FREDON le vendredi 19 avril 2013 à St Vincent de Boisset.


 

dsc02385

 

 

Restauration de la zone humide de Valorges, Machezal (42)

La tourbière de Valorges se situe en limite des départements de la Loire et du Rhône, sur la Commune de Machezal. Les travaux de restauration ont débuté le lundi 9 septembre 2013. Ils consistent à la « réouverture » du milieu avec l’abattage de certains résineux sur la partie la plus humide. Le débardage des arbres abattus a été effectué par traction animale (chevaux) afin d’éviter au maximum les impacts sur le milieu, notamment le tassement des sols et la création d’ornières.  Les branches ont été broyées et exportées en dehors de la zone humide.

 

debardage cheval