| Imprimer

Définition

 

Le Contrat de rivières est un programme d’actions établi sur 5 ans visant à améliorer la qualité de l’eau et des milieux aquatiques du territoire. Il a été signé en février 2011 sur notre territoire.

 

Ce contrat est conclu entre 25 maîtres d’ouvrage, 4 partenaires financiers (Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Rhône-Alpes, Départements de la Loire et du Rhône) et l’Etat qui s’unissent pour restaurer et gérer les milieux aquatiques mais aussi pour limiter les impacts sur la ressource en eau.

 

 

 

Signature du Contrat rivière - février 2011

 

 

 

Le comité de rivières et ses commissions thématiques

 

Le comité de rivières regroupe les représentants des acteurs de la gestion de l’eau sur le territoire : les élus locaux, les financeurs, les représentants des usagers (agriculteurs, industriels, pêcheurs,…), les associations de protection de la nature, les services de l’Etat…

 

Sur Rhins Rhodon Trambouzan, cela représente environ 90 membres de ce comité.

 

Le comité de rivières est un lieu d’échange et de concertation entre les divers usagers des milieux aquatiques. Cette instance est chargée du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre du Contrat de rivières.

 

Afin de faciliter son travail, il se décline en 5 commissions thématiques : qualité de l‘eau,  milieux aquatiques, inondation, agriculture, et communication. Ces commissions se réunissent plus régulièrement afin de décider des modalités de mise en œuvre et suivre des opérations du Contrat de rivières.

 

 

Pose d'un panneau d'information - Zone humide de la Goutte Noire

  La tourbière de la Goutte Noire est une zone humide de tête de bassin versant qui joue un rôle crucial, notamment sur la régulation des débits. Il s'agit d'une véritable éponge limitant les périodes de sécheresse et les crues. De plus, ces milieux remarquables comme les bombements à sphaignes, les mégaphorbiaies tourbeuses aux nombreuses mares, sont des habitats très intéressants pour la faune et notamment pour les amphibiens.   Dans les années 1970, la zone humide de la Goutte Noire a été transformée en parcelle de bois de résineux, dans un objectif de production sylvicole. Peu adaptées, ces plantations menaçaient le site : les arbres utilisaient énormément l’eau présente, leurs aiguilles modifiaient la composition du sol, leur ombrage faisait disparaître de nombreuses espèces ayant besoin de lumière… Conscients de la grande valeur patrimoniale et écologique de la zone humide, le SYRRTA (Syndicat mixte Rhins Rhodon Trambouzan et Affluents) et le CEN Rhône-Alpes (Conservatoire d’Espaces Naturels) se sont donc associés pour définir les actions à réaliser en concertation avec les propriétaires de la parcelle. A l’automne 2015, les résineux ont été abattus puis évacués depuis le chemin, à l’aide d’un tracteur équipé d’un treuil forestier (afin de ne pas risquer d’endommager le sol avec des engins lourds). Ces travaux ont été réalisés par un groupement de deux entreprises locales.   En septembre 2016, un panneau d'information présentant les travaux de restauration réalisés et l'intérêt de cette zone a été installé par les agents d'une Brigade Rivière sur le site.     Pour découvrir le panneau, cliquez ici  

     

 

  fiche reflexe recto1    libellule janv2018 couv