| Imprimer

Réseau hydrographique

Les principales rivières des bassins versants concernés s’écoulent selon un axe est-ouest.

 

Le linéaire total de cours d’eau est estimé à 487 km dont 176km de rivières principales.




 

Le Rhins prend sa source dans les Monts du Beaujolais vers 800 m d’altitude. Son cours s’écoule sur 60 km et draine un bassin versant de 467 km². Il rejoint la Loire en rive droite à Roanne.

 
Ses principaux affluents sont la Drioule et la Trambouze (rive droite) et le Rançonnet, l’Ecoron et le Gand (rive gauche).

 

Il présente 3 tronçons morphodynamiques distincts, que sont :

 

- la haute vallée du Rhins, de la source au Lac des Sapins,

 

- la moyenne vallée du Rhins, du Bancillon à l’Hôpital sur Rhins,

 

- et enfin la basse vallée du Rhins de l’Hôpital sur Rhins à la confluence avec la Loire. La pente moyenne du Rhins est inférieure à 1% (0,9%).

 

Le Rhins

 

 

Le Rhodon prend sa source à 450m d’altitude sur la commune de Montagny. Il s’écoule sur 16,4 km selon une pente moyenne de 1,65 % avant de rejoindre la Loire en rive droite.

 

Le Rhodon

 

 

Le Trambouzan prend sa source sur la commune de La Gresle à 450m d’altitude et rejoint la Loire en rive droite après un parcours de 21,5 km, selon une pente moyenne de 1,52 %.

 

Le Trambouzan

 

 

Le régime hydrologique du Rhins est de type pluvial. Il se caractérise par des étiages estivaux sévères et des crues d’hiver (HYDRETUDES, 2002).

 

 

Retrait de résineux en bordure du Reins

Le premier chantier de suppression d’une bande de résineux le long du Reins a été réalisé en septembre 2016 sur les communes de Thel et Ranchal. Du fait de leur système racinaire non adapté, les résineux déstabilisent les berges accentuent donc leur érosion. La terre et le sable issue de cette érosion viennent alors colmater le lit du cours d’eau ce qui dégrade voire détruit les habitats des poissons et écrevisses.

     

 

  fiche reflexe recto1    libellule janv2018 couv