| Imprimer

Instances décisionnelles

 

LE SYRRTA

 

Le SYRRTA est piloté par un comité syndical regroupant 36 élus de neuf collectivités :

 

- 11 représentants de la communauté de communes du Pays d’Amplepuis Thizy (CCPAT)

 

- 9 représentants de la communauté de communes du Pays entre Loire et Rhône (COPLER)

 

- 6 représentants de la communauté de communes du Pays de Perreux

 

- 2 représentants de la communauté de communes du Canton de Belmont de la Loire

 

- 4 représentants de la Communauté d’agglomération du Grand Roanne

 

- 1 représentant de la communauté de communes de la Haute Vallée d’Azergues (CCHVA)

 

- 1 représentant de la commune de Sainte Colombe sur Gand

 

- 1 représentant de la commune de Saint Cyr de Valorges

 

- 1 représentant de la commune de Violay

 

Le comité syndical se réunit 4 fois par an. Il vote le budget du syndicat et décide des grandes orientations du syndicat.

 

 

 

De plus, un bureau de neuf élus se retrouve régulièrement. Il rassemble M. Lachize (président) pour la CCPAT, M. Bezin (vice-président) pour la COPLER, M. Monroe pour la Communauté de communes du Pays de Perreux, Mme Dugelet pour celle du Canton de Belmont de la Loire, Mme Sarles pour le Grand Roanne, M. Touchard pour la CCHVA, M. Reyne pour Saint Cyr de Valorges, M. Babe pour Sainte Colombe sur Gand et Mme Chaverot pour Violay.

 

Le comité syndical a délégué une partie de son pouvoir de décision au bureau. Le bureau suit et décide ainsi des actions du syndicat.

 

 

 

Le président du SYRRTA est Michel LACHIZE, vice-président de la Communauté de communes du Pays d’Amplepuis Thizy. Il est en charge d’appliquer les décisions du bureau et du comité.




Les membres du bureau

 

 

Retrait de résineux en bordure du Reins

Le premier chantier de suppression d’une bande de résineux le long du Reins a été réalisé en septembre 2016 sur les communes de Thel et Ranchal. Du fait de leur système racinaire non adapté, les résineux déstabilisent les berges accentuent donc leur érosion. La terre et le sable issue de cette érosion viennent alors colmater le lit du cours d’eau ce qui dégrade voire détruit les habitats des poissons et écrevisses.

     

 

  fiche reflexe recto1    libellule janv2018 couv